Fruits et fleurs de sureau / © Adobe stock

Sureau, l’arbre à tout faire

Fleurs parfumées, fruits vitaminés. Et maintenant, des branches farceuses ou musicales. Qui laisse pousser un sureau recevra mille cadeaux.

Auteur

Julien Perrot



Fleurs parfumées, fruits vitaminés. Et maintenant, des branches farceuses ou musicales. Qui laisse pousser un sureau recevra mille cadeaux.

Bien sûr, il est un peu envahissant et a tendance à ombrager ses voisins. N'empêche que si vous surprenez un sureau qui pousse dans votre jardin, je vous conseille d'en prendre le plus grand soin. Vous avez devant vous un arbuste littéralement magique. Ses fleurs parfumées sont bien connues des butineurs comme des amateurs de sirop… mais on ignore souvent que ses baies permettent elles aussi de cuisiner un excellent élixir. Dégusté à petite dose tous les matins, ce sirop fruité vous permettra de résister tout l'hiver aux microbes.

Ce n'est pas tout. Quand ses branches ne portent plus ni fleurs ni fruits et qu'elles laissent même légitimement tomber leurs feuilles, le sureau peut encore surprendre. Car son bois a l'étonnante propriété de former une moelle assez facile à évider avec un couteau ou un pic à brochette. Un matériel rêvé pour bricoler une flûte, un mirliton ou un fusil à patates. Les Amérindiens fabriquaient ainsi des pailles pour récolter le sirop d'érable ou la sève des arbres.

Avant de vous lancer, sachez que tailler une flûte dans l’arbre aux fées peut avoir des conséquences surprenantes. Un matin, le roi breton Gwiwarc’h s’était découvert deux oreilles de cheval. Seul son barbier était au courant de ce secret. Impossible pour lui de le divulguer sans risquer la peine de mort. Mais la chose était si lourde à porter que l’homme finit par tout raconter à un sureau. Quelque temps plus tard, un joueur de flûte se fabriqua un instrument dans une branche de l’arbre. Lorsqu’il se mit à en jouer, il sortit de la flûte les paroles suivantes : « Le roi Gwiwarc’h a deux oreilles de cheval. » Tout le royaume était désormais au courant. Mais l’histoire ne dit pas ce qu’il advint du pauvre barbier…

Notre dossier complet sur le sureau

Faites un lance-patates

Matériel

Matériel nécessaire pour créer un lance-patates
  • Une branche de sureau
  • Une pomme de terre
  • Un couteau
  • Un pique-barbecue
  • Un sécateur

Comment faire

Fabriquez un lance-patates et un kazoo avec des branches de sureau
Etape n°1 pour réaliser un lance-patates en sureau / © Patrick Luneau

Un bout de bois, une patate et… poum ! On dirait que le sureau a été inventé tout exprès pour nous distraire. Coupez une branche d’environ 1 cm de diamètre, évidez le cœur avec votre pique en ramonant à plusieurs reprises.

Fabriquez un lance-patates et un kazoo avec des branches de sureau
Etape n°2 pour réaliser un lance-patates en sureau / © Patrick Luneau

Introduisez une petite branche à l’intérieur qui dépasse de 10 cm : ce sera le poussoir. Son diamètre devra lui permettre de coulisser facilement dans votre tuyau.

Fabriquez un lance-patates et un kazoo avec des branches de sureau
Etape n°3 pour réaliser un lance-patates en sureau / © Patrick Luneau

Taillez les deux bouts du sureau pour les rendre coupants quand ils entreront dans une tranche de pomme de terre. Votre outil est prêt, reste à l’armer de patate.

Fabriquez un lance-patates et un kazoo avec des branches de sureau
Etape n°4 pour réaliser un lance-patates en sureau / © Patrick Luneau

Enfoncez une des deux extrémités coupante dans une tranche de patate de manière à couper une rondelle.

Fabriquez un lance-patates et un kazoo avec des branches de sureau
Etape n°5 pour réaliser un lance-patates en sureau / © Patrick Luneau

Ce sera votre projectile. Renouvelez la même opération de l’autre côté. Cette deuxième rondelle sera poussée par votre poussoir, ce qui comprimera l’air et expulsera votre projectile.

Fabriquez un lance-patates et un kazoo avec des branches de sureau
Etape n°6 pour réaliser un lance-patates en sureau / © Patrick Luneau

Introduisez doucement la tige… puis poussez d’un coup !

Et jouez du mirliton

Prenez une tige de 7 à 10 cm de long et videz-la de sa moelle. Creusez un trou à 2 cm de l’une des extrémités. Recouvrez ce même bout d’une pelure d’oignon ou d’un papier à cigarettes fixé avec un élastique. Pour jouer du mirliton, il suffit de fredonner une mélodie dans le trou. L’air fera vibrer la membrane et sera amplifié par la tige.

Fabriquez un lance-patates et un kazoo avec des branches de sureau
kazoo en sureau / © Gilbert Hayoz
Nature en famille automne

Retrouvez bien d'autres idées de bricolages et une multitude d'activités nature dans notre guide de La nature en famille en automne.

Accédez à toutes nos activités famille.

Retrouvez tous nos bricolages.

Couverture de La Salamandre n°236

Cet article est extrait de la Salamandre

n° 236  Octobre - Novembre 2016
Catégorie

Bricolages

Tags

Ces produits pourraient vous intéresser

Zéro déchet à la manière d’un lombric

19.00 €

Histoires d’images : L’odyssée du renard

29.00 €

Le guide nature Traces et indices

17.00 €

Le lac aux oiseaux

49.00 €

Découvrir tous nos produits

Poursuivez votre découverte

La Salamandre c’est des revues pour toute la famille

Découvrir la revue

Plongez au coeur d'une nature insolite près de chez vous

8-12
ans
Découvrir le magazine

Donnez envie aux enfants d'explorer et de protéger la nature

4-7
ans
Découvrir le magazine

Faites découvrir aux petits la nature de manière ludique